7eciel
7e Ciel, Théâtre, Marseille

Les Belles de nuit (titre provisoire)



dossier_artistique_—_les_belles_de_nuit__sept_18_compressed.pdf Dossier artistique à télécharger  (1.46 Mo)
teaser_1_belles_de_nuit_mp3___03.mp3 BO résidence Ehpad 1 (Prise de son et montage: Ben Delvalle)  (3.21 Mo)



Note d'intention
Du jour au lendemain, je suis immergée dans le monde de l’Etablissement Hospitalier pour Personnes Agées Dépendantes (Ehpad) par l’installation de mes parents. Mon sentiment de tristesse et d’effroi se transforme progressivement en une curiosité empathique pour ce monde parallèle qui réunit des gens de milieux sociaux différents aux multiples histoires. De cette observation naissent des situations souvent incongrues et touchantes, créant l’envie de représenter ces personnages sur un plateau de théâtre: posture des corps, marque de la vie et du temps, expressivité des regards, des paroles parfois libres et souvent insensées, disparition des conventions sociales et primauté de l’inconscient sur le conscient, proche de l’attitude des enfants.

Vieillir n’est pas dans l’air du temps, et pourtant l’espérance de vie s’étire.

On ne parle pas beaucoup des vieux, ou lorsqu’on en parle, c’est à travers le prisme de l’effet médiatique : les maltraités, les séniors qui refont leur vie au Portugal, les gagnants des croisières méditerranéennes. Et il y a les autres, les discrets, les oubliés, les chéris, les abandonnés, les isolés.

C’est auprès de ces derniers que j’ai envie de m’arrêter un temps.

Pour mettre en lumière ce sentiment de liberté, quand on apprend la perte et qu’il ne reste presque rien à prouver, quand on a vécu les grandes mutations de la société et que l’on est encore capable de penser. Et puis, pour se poser la question : finalement, de nous deux, qui est le plus vieux ?

J’ai demandé à Magali Mougel d’écrire une épopée autour de 4 vieilles femmes. Pour nourrir cette écriture, nous irons sur le terrain, en Ehpad, pour toucher au plus près l’humanité de cette tranche de vie.

En récoltant le témoignage de ces vieux, en observant ce qu’a été leur métamorphose, décortiquant les couches qui ont constitué leur enveloppe, les questionnant sur les grands évènements de leur vie, leur désir moteur. Et en observant tous les petits détails du présent, pour les transformer et les sublimer dans une écriture poétique et théâtrale.
Marie Provence, décembre 2017.

Auteur et dramaturgie : Magali Mougel
Mise en scène : Marie Provence
Distribution : Claudine Baschet, Claire Cathy, Annie Perret et Dominique Sicilia.

Création : saison 2019 - 2020

Production : 7e ciel
Coproduction : Les Théâtres, (recherche de partenaires en cours)
Soutien à la production : Ville de Marseille et Département des Bouches du Rhône - Soutien (résidence de travail) du Théâtre Joliette, scène conventionnée pour les expressions et les écritures contemporaines -  La Chartreuse, Centre National des Ecritures du spectacle.
Aide au développement : Parallèle - Plateforme pour la jeune création internationale


Facebook
Inscription à la newsletter